Ce que «j’apporte» au monde indien

jeu, 28. mar. 2019

Nancy Huston/Guy Oberson

IN DEO
Les Editions du Chemin de fer, 64 p.

En 2016, le peintre fribourgeois Guy Oberson exposait ses premiers okis, ses visages sans nez et sans bouche qui évoquent les esprits qui accompagnent les Indiens hurons. Une série amorcée lors d’un voyage dans l’Alberta avec sa compagne, l’écrivaine Nancy Huston. Avec In deo, le couple publie son quatrième ouvrage en quatre ans aux Editions du Chemin de fer. Toujours sous cette forme épurée où la prose poétique de la Canadienne se marie heureusement avec les œuvres peintes du citoyen de Lentigny.

In deo revient aux sources indiennes – une étymologie évidemment fantaisiste – qui ont fait penser au colonisateur Christophe Colomb que les Indiens étaient faits à l’image de Dieu. Dans son texte sec et tonitruant, Nancy…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses