Crésuz dit oui à La Chaumine, pour trois petites voix

| mer, 20. mar. 2019

Mercredi soir, au terme de deux heures de discussions, l'assemblée communale extraordinaire de Crésuz a fini par accepter le projet de salle communale de La Chaumine, par 58 oui contre 55 non. La commune contractera un emprunt de 4,75 millions, en plus de la dissolution d'une réserve de 1,2 mio.

Cette décision devrait peser sur les impôts communaux dès 2022. Après une première augmentation qui se produira sans doute dès cet automne, en raison des effets pervers de la péréquation financière, les coûts financiers et les frais d'exploitation de La Chaumine devraient provoquer une hausse de 5 centimes de l'imposition communale.

Présent dans la salle, le président de Nestlé et habitant de Crésuz Paul Bulcke a pris la parole à l'issue des questions pour enjoindre ses concitoyens à accepter ce projet. «Vous devez être fiers de votre village», a-t-il conclu sous les applaudissements. Son intervention a certainement convaincu les derniers indécis et elle a ainsi favorisé l'issue positive de ce vote.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une gravière qui refait surface crée des remous à Botterens

L’ouverture prochaine de la gravière de Champ-Vuarin a surpris de nombreux voisins. A leur demande, une séance d’information aura lieu ce soir avec l’exploitant, Grisoni-Zaugg. L’ancienneté du permis de construire, délivré en 2000, soulève plusieurs questions.