Ils sont toujours plus nombreux à tourner le dos à l’Eglise

jeu, 04. avr. 2019

PAR CLAIRE PASQUIER

CATHOLICISME. «C’est logique: comme dans n’importe quel club sportif, lorsqu’il y a des scandales sexuels, l’année d’après, il n’y a plus un junior dans l’équipe.» Eric* et son épouse, 36 ans, sont sortis de l’Eglise catholique romaine en décembre dernier. Entreprendre la démarche les titillait depuis plusieurs années. Eric remet en question la «manière de faire» de l’institution face aux scandales, mais aussi son système organisationnel.

«J’ai donc arrêté l’abonnement», lance-t-il. Une lettre est envoyée à la paroisse. Une deuxième confirme qu’il ne veut pas de rencontre avec un curé, tandis qu’une troisième missive comprend un formulaire à remplir. «J’ai été assez surpris de voir que la procédure était tirée en longueur.» Un mois et demi plus tard, il reçoit la…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses