Le ring, révélateur de courage

mar, 23. avr. 2019

PAR KARINE ALLEMANN

Avant de monter sur un ring, impossible de savoir si on aura du courage. Si on se laissera gagner par le stress, si on va aimer ou détester cette sensation, si on osera affronter l’autre, et si on aura plaisir à le faire. Un meeting comme celui de Palézieux permet aux aspirants boxeurs de passer au révélateur. Un espace carré, cerclé de cordes où, dans le coin opposé, un adversaire est bien décidé à donner des coups. Avant de vivre cette expérience, les jeunes ne savent rien ou presque de leur sport. Car sur un ring, on y monte athlète, on en redescend boxeur. C’est cette mue que racontent les trois membres du BC Châtel-Saint-Denis engagés samedi soir dans leur antre de Palézieux-Village. ■


«A 9 ans, ma maman ne voulait pas»

CÉLESTIN GIRARD (13 ANS, PREZ-VERS-SIVIRIEZ).

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un physicien gruérien à l’Université d’Oxford

Le Tourain Ludovic Scyboz est entré à la prestigieuse Université d’Oxford. Le physicien de 26 ans y effectuera au moins deux ans de post-doctorat et travaillera avec les meilleurs du domaine. Retour sur un parcours pas comme les autres.

ISAAC GENOUD

Si Ludovic Scyboz a toujours su rester discret, ses exploits sont, eux, restés gravés dans les annales du Collège du Sud, à Bulle. La Gruyère y avait d’ailleurs consacré un article, il y ...