Les visages de la précarité

sam, 13. avr. 2019

BlueFactory accueille la onzième étape de l’exposition Itinérairesentrecoupés, deux ans après son lancement à Lausanne. Une vingtaine de portraits et de témoignages pour mettre un visage sur les gens qui ont recours à l’aide sociale. Rencontre avec sa conceptrice, Ghislaine Heger.

CHRISTOPHE DUTOIT

« J’ai grandi dans une famille normale. On m’a dit: “Fais des études, ça te servira!” Aux Beaux-Arts à Genève, personne ne m’a dit que je ne pourrais jamais en vivre.»

En 2006, Ghislaine Heger sort de la HEAD avec un diplôme HES en poche. Elle trouve de l’embauche dans diverses maisons de productions suisses. «Avec les contrats à durée déterminée, on ne te paie pas tes heures supplémentaires. Je ne cotisais pas au deuxième pilier. Ce genre de travail ouvre à la précarité. Mais, à l’âge de…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un Super Puma en gare de Bulle

Samedi, le trafic ferroviaire a été perturbé en gare de Bulle. «Nous avons engagé un Super Puma pour transporter les mats du futur faisceau de voies dans la zone de Planchy», explique Stéphane Berney, porte-parole de TPF.