Bonheur des fausses pistes

jeu, 23. mai. 2019

James Sallis

WILLNOT
Rivages / Noir, 230 pages

Ils ne sont pas si nombreux, les romans qui vous laissent ainsi désarçonné. Parce qu’ils ne suivent pas le chemin que l’on croyait tracé. Sans forcément vous perdre, simplement en vous emmenant ailleurs. Connu du grand public pour Drive (adapté au cinéma avec Ryan Gosling dans le rôle principal), James Sallis esquisse des pistes, multiplie les fausses routes dans cet étonnant Willnot. Tel est le nom (fictif) d’un bled d’Arizona, où l’on retrouve des ossements, dans une ancienne carrière. Le shérif va mener l’enquête, mais le roman s’en désintéresse vite. Nous ne sommes pas ici dans le polar à suspense, plutôt dans la description d’une communauté saisie à vif. Elle gravite autour du docteur Lamar, formidable personnage, profondément humain. Un…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Papoter avec les anciens autour des sacs de vieux papier

Chaque mois, une collecte à domicile des petits déchets ménagers est organisée à Vuadens.

La déchetterie n’est plus un souci – c’est le nom de l’opération – s’adresse aux rentiers AVS, AI et aux personnes à mobilité réduite.

Une idée du Mouvement indépendant et de la Jeunesse de Vuadens. Reportage.

JEAN GODEL

LIEN SOCIAL. A Vuadens, depuis septembre 2017, la déchetterie n’est pl...