Du bois de sapin pour favoriser le frai

mar, 07. mai. 2019

PAR PRISKA RAUBER

PÊCHEURS. Les berges dénudées du lac de la Gruyère ont été l’un des principaux sujets abordés, samedi au Crêt, lors de l’assemblée de la Fédération fribourgeoise des sociétés de pêche (FFSP). Une prise de vue au drone a été réalisée le 15 avril et le film, «muet, mais très parlant», a été montré aux délégués. «Cette dévégétalisation est une problématique importante dont nous nous saisissons depuis des années», explique le président Bernard Jaquet.

Les brochets, les perches et les sandres – les principales espèces peuplant le lac et des espèces recherchées par les pêcheurs – se reproduisent en effet au printemps. «Ils ont besoin de végétaux comme support de ponte, précise Bernard Jaquet. Or, au printemps, le lac est bas. Et la pêche est interdite en avril et mai pour…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Bûcheron, un métier des plus dangereux

En ce début d’année, deux drames rappellent que le bûcheronnage reste une activité risquée, quelles que soient les précautions prises. Les chiffres de la Suva sont éloquents: 1700 accidents chaque année dans les exploitations forestières et près de la moitié des apprentis victimes d’accidents.