Les mots sur la toile, c’est tout un art

mar, 14. mai. 2019

Pour sa dernière exposition à la tête de Fri-Art, Balthazar Lovay met en lumière l’art ironique de l’Américain Gene Beery. Ce pionnier de la peinture textuelle n’avait jamais eu droit à une telle rétrospective.

ÉRIC BULLIARD

A l’heure des citations sur Facebook, des slogans sur les T-shirts, des petites phrases sur les aimants pour frigos, l’art de Gene Beery paraît dans l’air du temps. Alors que ce pionnier inclassable réalise ces tableaux-textes depuis près de soixante ans. Pour sa dernière exposition à Fri-Art, le directeur sortant Balthazar Lovay offre sa première rétrospective en institution à ce singulier artiste américain (jusqu’au 30 juin), accompagnée d’une monographie.

La peinture de Gene Beery, s’est formée en opposition. Né à Racine, Wisconsin, en 1937, il suit une école…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A peine dix ans et déjà saturée

La H189 a été inaugurée il y a dix ans. Attendue depuis longtemps, la route de contournement de Bulle a largement contribué au développement de toute la Gruyère.

Mais l’artère est déjà saturée aux heures de pointe. Et L’OFROU impose à Bulle de fermer l’accès à la station Coop du Battentin.

Ce succès, immense, a été si rapide que, paradoxalement, il contraint désormais la région à...