Souvenirs de foins, de jeux d’enfants

jeu, 23. mai. 2019

Je pose mon oreille…

… sur l’herbe coupée. Je ne m’attendais pas à un tel voyage. C’est ce grésillement, quand j’appuie mon oreille, ce petit chant de l’herbe coupée séchée sur le pré qui ouvre la porte aux souvenirs de foins, de granges, de jeux d’enfants et à leurs variations infinies. On était ivres de joie dans cette matière incroyable. Les foins, c’étaient notre trampoline d’aujourd’hui avec les risques du métier: tomber dans les mangeoires, se prendre le manche d’une fourche en pleine figure, étouffer dans les galeries fabriquées avec des bottes de foin, se faire engueuler par le propriétaire des lieux qui découvrait que sa grange s’était transformée en un repaire de pirates en herbe.

Est-ce que les vaches qui ont mangé le foin de nos jeux ont senti cette délirante allégresse qui…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

L'incendie de la scierie Despond «vraisemblablement intentionnel»

L'incendie qui avait touché la scierie Despond, au soir du 27 juin 2018, était «d'origine humaine et vraisemblablement intentionnel», affirme la police cantonale. Toutefois, le ou les auteurs n'ont pour l'heure pas été identifiés. L'instruction conduite par le Ministère public est suspendue.