Tracasserie acceptable au regard des enjeux

mar, 07. mai. 2019

DIRECTIVE SUR LES ARMES. Etablir plus précisément l’origine des armes à feu, en particulier semi-automatiques, détenues en Suisse, vouloir en harmoniser le contrôle avec nos Etats voisins et renforcer l’échange d’informations à leur sujet. Ces buts ne devraient-ils pas aller de soi, tant ils font preuve de bon sens? D’autant plus que les moyens préconisés dans l’objet soumis au vote le 19 mai prochain – soit la reprise de la directive européenne sur les armes – ne portent atteinte ni à notre mythe du citoyen soldat ni à notre tradition du tir sportif: quiconque souhaite conserver son arme d’ordonnance à la fin de son service militaire pourra le faire. Comme aujourd’hui. Quiconque souhaite pratiquer le tir sportif pourra le faire. Comme aujourd’hui. A condition pour ce dernier, il est…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Bûcheron, un métier des plus dangereux

En ce début d’année, deux drames rappellent que le bûcheronnage reste une activité risquée, quelles que soient les précautions prises. Les chiffres de la Suva sont éloquents: 1700 accidents chaque année dans les exploitations forestières et près de la moitié des apprentis victimes d’accidents.