«La scène était d’une violence folle»

sam, 01. juin. 2019

En juillet 2016, cinq individus ont séquestré, ligoté et frappé les habitants d’une ferme au Châtelard. L’un des malfrats s’est retrouvé cette semaine sur le banc des accusés du Tribunal pénal de la Glâne. Il a écopé d’une peine ferme de cinq ans de prison.

VALENTIN CASTELLA

«Avant, je vivais normalement. Ce jour-là, notre vie s’est brisée. Ces messieurs ont pillé le travail de mon père et volé la vie de ma mère.» En larmes, l’une des victimes d’un brigandage survenu en juillet 2016 au Châtelard a raconté mardi son calvaire devant le président du Tribunal pénal de la Glâne. A côté, son ami est impassible. Jusqu’à ce qu’il craque dès ses premiers mots. «Comment un agresseur, qui dit avoir une fille et un garçon en Roumanie, a-t-il pu menacer de mort nos enfants? Un père de famille ne peut…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Cinq générations, 90 ans, et toujours une belle joie de vivre

Entourée de sa nombreuse famille et accompagnée de ses deux arrière-arrière-petits-enfants, Vérène Repond a fêté ses 90 ans dimanche, aux Colombettes. Rencontre.

SOPHIE ROULIN

Quand son fils Jean-Bernard, un peu ému, n’arrive pas à défaire le nœud du cadeau qu’il lui offre, elle lui tend un couteau suisse, tout droit sorti de sa poche. C’est que Vérène Repond a le sens pratique. Et ce n’est pas la ...