Des modifications peu contraignantes

sam, 29. juin. 2019

Le Grand Conseil a soutenu très largement jeudi la modification de la Loi cantonale sur l’énergie, afin de mettre en œuvre trois motions acceptées ces dernières années.

Le Grand Conseil entend poursuivre les objectifs de politique énergétique cantonale visant la «société à 4000 watts» d’ici à 2030. Il a accepté ainsi jeudi, par 92 voix sans opposition et 2 abstentions, de modifier la loi cantonale sur l’énergie (LEn), qui remonte à 2000.

Tous les groupes ont soutenu le projet, même si des députés ont émis des réserves ou trouvé que la révision ne se montrait pas assez ambitieuse. Elle résulte de l’acceptation, ces dernières années, de trois motions parlementaires.

Trois nouveaux articles

Le premier article reconnaît un intérêt cantonal aux énergies renouvelables indigènes, équivalent à…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Bûcheron, un métier des plus dangereux

En ce début d’année, deux drames rappellent que le bûcheronnage reste une activité risquée, quelles que soient les précautions prises. Les chiffres de la Suva sont éloquents: 1700 accidents chaque année dans les exploitations forestières et près de la moitié des apprentis victimes d’accidents.