Le plaisir d’exercer un pouvoir

mar, 04. juin. 2019

Quentin* et Nadine* ont chacun vécu une relation amoureuse malsaine avec des individus que d’aucuns qualifient de pervers narcissiques. Abusés psychologiquement, les deux tentent aujourd’hui de se reconstruire.

CLAIRE PASQUIER

Elle était tout ce qu’il avait toujours voulu. «Enfin, j’ai le droit au bonheur», se dit Quentin*, 35 ans. «Il était jovial, bien sous tous rapports, à l’écoute», partage de son côté Nadine*. L’insouciance des premiers moments sera de courte durée: «Ce n’est pas comme dans d’autres relations où on sent arriver les traits de caractère de l’autre. Là, c’est la douche froide», assure-t-il. Nadine met d’abord le comportement problématique de son mari sur le compte de leur nouveau statut de parents.

Les deux Fribourgeois émergent aujourd’hui de relations chaotiques,…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending