Les nouvelles installations 5G ne passeront plus par la bande

mar, 04. juin. 2019

PAR XAVIER SCHALLER

TÉLÉPHONIE. La technologie 5G a suscité, fin mars, cinq interventions parlementaires. Principe de précaution, moratoire, marge de manœuvre des communes, atteinte possible à la santé, on y retrouve toutes les inquiétudes exprimées par la population. La réponse du Conseil d’Etat est tombée hier, avec une seule mesure concrète: soumettre au permis de construire toutes les demandes de modification ou d’implantation d’antennes.

«Plutôt que de partir au quart de tour, nous avons préféré attendre d’avoir tout sur la table pour décider de la meilleure stratégie possible», a expliqué à la presse Jean-François Steiert, directeur de l’Aménagement, de l’environnement et des constructions (DAEC).

De la transparence

A ses yeux, les moratoires sur la 5G ne sont que des effets de…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Bûcheron, un métier des plus dangereux

En ce début d’année, deux drames rappellent que le bûcheronnage reste une activité risquée, quelles que soient les précautions prises. Les chiffres de la Suva sont éloquents: 1700 accidents chaque année dans les exploitations forestières et près de la moitié des apprentis victimes d’accidents.