Pixels et caetera

sam, 29. juin. 2019

SMACK. Parmi les rares bienfaits de cette canicule précoce: la suspension provisoire de l’obligation dictatoriale de se taper la bise, au-delà du premier cercle de ses intimes. Car c’est l’embrassade à tout va depuis quelques années, n’est-ce pas, même Angela Merkel s’y est mise… Essayez de refuser pour voir l’effet méprisant que vous susciterez… Donc, vive la chaleur extrême qui nous libère de la bise imposée sur ces joues flasques pour les femmes, mal rasées pour les hommes, collantes pour les deux sexes. A plus de 30 degrés, respectons une saine et hygiénique distance entre nous. C’est d’ailleurs un élément intrigant de la vie sociale, qui nous est particulièrement rappelé aux guichets des urgences à l’hôpital, à la pharmacie, à la banque ou la poste: cette zone de confidentialité,…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Succès sur toute la ligne pour le Giron des jeunesses de Siviriez

Grâce à une météo enchanteresse, le Giron des jeunesses glânoises s'achève, ce dimanche, sur un succès. «Le cortège de samedi a dû attirer entre 8000 et 10000 personnes, explique Arnaud Maillard, coprésident de l'organisation. J'ai rarement vu autant de monde, même lors des fêtes de musique.»