«Il faudrait un plan de relance comparable à celui de 2009»

jeu, 11. jui. 2019

Philippe Dupasquier vient de remettre son mandat de président de la Société fribourgeoise d’économie alpestre. Il évoque les défis qui attendent les agriculteurs sur leurs alpages.

JEAN GODEL

Entré au comité de la Société fribourgeoise d’économie alpestre (SFEA) en 2001, Philippe Dupasquier vient d’en transmettre la présidence, qu’il avait endossée en 2007, à Henri Buchs (La Gruyère du 7 mai). Syndicat de défense des propriétaires et teneurs d’alpages, la SFEA est devenue une interlocutrice incontournable qui a l’oreille tant du monde agricole (son secrétariat est d’ailleurs hébergé par l’Union des paysans fribourgeois) que des politiques et de l’Institut agricole de Grangeneuve. Elle compte près de 1200 membres.

Né en 1958, Philippe Dupasquier a repris la ferme familiale des Granges en…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Succès sur toute la ligne pour le Giron des jeunesses de Siviriez

Grâce à une météo enchanteresse, le Giron des jeunesses glânoises s'achève, ce dimanche, sur un succès. «Le cortège de samedi a dû attirer entre 8000 et 10000 personnes, explique Arnaud Maillard, coprésident de l'organisation. J'ai rarement vu autant de monde, même lors des fêtes de musique.»