«Je suis quelqu’un qui aime aller de l’avant»

sam, 20. jui. 2019

Le président du Club des lutteurs de la Gruyère, Jean-François Sottas, briguera la présidence de l’Association romande de lutte suisse. Rencontre avant la fête régionale de Riaz, demain.

JONAS RUFFIEUX

Après Estavayer 2016, l’engouement pour la lutte suisse a atteint un pic de popularité en Suisse romande. Depuis, forcément, et à un mois de la fête fédérale 2019 qui se tiendra à Zoug du 23 au 25 août, le soufflé est quelque peu retombé. Mais l’Association romande de lutte suisse (ARLS) souhaite continuer à développer ce sport à l’accent alémanique dans nos contrées. Président du Club des lutteurs de la Gruyère, Jean-François Sottas (34 ans) briguera la présidence de l’Association romande, dans une élection agendée le 18 janvier.

Jean-François Sottas, expliquez-nous l’origine de votre…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Bûcheron, un métier des plus dangereux

En ce début d’année, deux drames rappellent que le bûcheronnage reste une activité risquée, quelles que soient les précautions prises. Les chiffres de la Suva sont éloquents: 1700 accidents chaque année dans les exploitations forestières et près de la moitié des apprentis victimes d’accidents.