Equipiers, fenêtre sur la vie de ces oubliés du peloton

sam, 27. jui. 2019

Ils sont ceux que le grand public ignore, ceux que les médias et l’histoire oublient, ceux qui sont plus proches de la précarité que de la célébrité. Dans le bigarré peloton, ces sans-nom sont pourtant de loin les plus nombreux, les plus sollicités et les plus actifs sur la route, aussi, durant la majeure partie de la course. Tout au long du Tour de France, qui s’achève demain sur les Champs-Elysées, combien de bidons ramenés, de kilomètres endurés face au vent, de risques pris à frotter pour protéger son coéquipier mieux armé? Ce travail, ingrat mais néanmoins essentiel, est celui de «ces hommes formidables qui, un jour, ont renoncé à lever les bras pour se mettre au service d’un autre: leur leader». Ce rôle de l’ombre, attribué aux moins talentueux, est au centre de la cinquième…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Cinq générations, 90 ans, et toujours une belle joie de vivre

Entourée de sa nombreuse famille et accompagnée de ses deux arrière-arrière-petits-enfants, Vérène Repond a fêté ses 90 ans dimanche, aux Colombettes. Rencontre.

SOPHIE ROULIN

Quand son fils Jean-Bernard, un peu ému, n’arrive pas à défaire le nœud du cadeau qu’il lui offre, elle lui tend un couteau suisse, tout droit sorti de sa poche. C’est que Vérène Repond a le sens pratique. Et ce n’est pas la ...