Investir pour les prisons, nécessaire, mais peu populaire

mar, 23. jui. 2019

PAR DOMINIQUE MEYLAN

Une spectaculaire évasion de la Prison centrale en septembre 2017 a conduit le canton à revoir sa planification pénitentiaire. Le fugitif, un des hommes impliqués dans l’assassinat de Frasses, a été arrêté ce mois à l’étranger. Son action aura en tout cas démontré la nécessité de fermer la très vétuste Prison centrale.

En ce début d’été, le Conseil d’Etat a rendu publiques ses nouvelles priorités en matière de planification pénitentiaire. Transformer et adapter Bellechasse figure toujours en tête. Mais ces travaux devront désormais permettre d’accueillir la centaine de détenus de la Prison centrale. Quant au projet d’unité thérapeutique, il a été renvoyé à des jours meilleurs. Le directeur de la Sécurité et de la justice, Maurice Ropraz, revient sur ce dossier…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Déficit en vue pour la Fête des vignerons

La Fête des vignerons devrait boucler ses comptes dans le rouge. «Nous avons perdu 1,6 million de francs en moyenne par représentation diurne», indique samedi François Margot dans une interview accordée ce samedi à 24 heures.