Vincent Berset a trouvé sa voie, celle de jeune professeur

jeu, 25. jui. 2019

PAR QUENTIN DOUSSE

TENNIS. Au milieu des nouveaux courts bullois, théâtre du Grand Prix de la Gruyère jusqu’à samedi, il rôde joyeusement. Salueur, jovial et expansif, vêtu de son inséparable training gris, Vincent Berset se sent comme chez lui au Centre de tennis. Qui est même devenu sa «première maison», pourrait-on écrire, depuis le 1er juillet. Puisque le Bullois, dix-huit mois après ses débuts de moniteur, a été promu officiellement professeur principal du Tennisclub Bulle et de son Ecole de tennis. Une nomination importante pour le successeur de Serge Gramegna (65 ans), ce Vaudois établi au Pâquier qui a œuvré durant plus de vingt saisons dans la structure bulloise.

«La soirée où il a tiré sa révérence a été un grand moment, aussi pour moi qui l’ai côtoyé comme entraîneur. Cela m’a…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Déficit en vue pour la Fête des vignerons

La Fête des vignerons devrait boucler ses comptes dans le rouge. «Nous avons perdu 1,6 million de francs en moyenne par représentation diurne», indique samedi François Margot dans une interview accordée ce samedi à 24 heures.