«Petite déjà, j’avais la tête dure»

jeu, 08. aoû. 2019

PAR QUENTIN DOUSSE

Pouvait-elle nous convier ailleurs qu’en Bouleyres, lieu de son passé, du présent encore et de son futur, qui sait? Gaëlle Thalmann arrive au stade avec le sourire, en dépit d’un été délicat marqué par le décès accidentel de Florijana Ismaili, sa jeune coéquipière en équipe nationale. A cette perte tragique s’est ajouté, sur le plan sportif, la non-qualification à la Coupe du monde en France. Puis encore ce revirement dans son club de Sassuolo, qui l’a poussée à anticiper son retour au pays. La Bulloise porte désormais le maillot grenat du Servette FC Chênois Féminin, opposé à Sarine-Ouest ce samedi (17 h 30 à Onnens) au 1er tour de la Coupe de Suisse. Il s’agit d’un énième nouveau départ pour la gardienne de 33 ans, un âge où d’autres ont rangé les gants. Pas elle.…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses