B. Gapany: «Pas le droit de lâcher»

mar, 06. aoû. 2019

Benjamin Gapany participera-t-il à la Fête fédérale de Zoug, les 24 et 25 août prochains? Si tel est le cas, sera-t-il en mesure de lutter pour la couronne? Deux questions sans réponse pour le Marsensois de 24 ans. «C’est difficile à dire aujourd’hui si j’y serai, souffle l’intéressé. Ma présence se décidera dans les derniers jours (avant la fête). D’ici là, je reste totalement focalisé sur ce grand objectif. Je n’ai pas le droit de lâcher maintenant.» Une semaine après son accident à la Fête alpestre du Brünig (La Gruyère du 30 juillet), Benjamin Gapany a entamé une course contre la montre pour soigner à temps sa luxation acromioclaviculaire. «Le soir de l’accident, il y a eu quelques larmes. Mais, dès le lendemain, je suis redevenu positif pour trouver des solutions.»

L’une d’elles l’a…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Déficit en vue pour la Fête des vignerons

La Fête des vignerons devrait boucler ses comptes dans le rouge. «Nous avons perdu 1,6 million de francs en moyenne par représentation diurne», indique samedi François Margot dans une interview accordée ce samedi à 24 heures.