Deux fonceuses pour valoriser le dressage

mar, 13. aoû. 2019

Le concours de dressage a attiré quelque 150 cavaliers ce weekend au manège de Bulle. Une belle réussite pour les nouvelles responsables Chloé Sottas et Anette Cetinjanin-Leuzinger, qui s’investissent au Gruyère Horse Club pour faire vivre une discipline moins courue dans le milieu équestre.

QUENTIN DOUSSE

HIPPISME. Elles sont deux passionnées, «des fonceuses motivées» comme elles se décrivrent, qui aiment trop leur discipline pour la délaisser. Pour Chloé Sottas et Anette Cetinjanin-Leuzinger, le dressage constitue une «fierté» et non un choix par défaut. Seulement voilà: cette discipline olympique et de tradition – qui requiert harmonie, confiance et précision avec son cheval – n’est pas la plus valorisée dans le sport équestre.

Pour redorer son blason, les deux Gruériennes ont donc…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Bûcheron, un métier des plus dangereux

En ce début d’année, deux drames rappellent que le bûcheronnage reste une activité risquée, quelles que soient les précautions prises. Les chiffres de la Suva sont éloquents: 1700 accidents chaque année dans les exploitations forestières et près de la moitié des apprentis victimes d’accidents.