Le diable en stéréoscopie à la Bibliothèque cantonale

mar, 13. aoû. 2019

L’exposition multimédia Diableries, aventures stéréoscopiques en enfer réunit cinquante images de dioramas satiriques réalisés entre 1860 et 1900. Un diaporama 3D permet de simuler l’effet stéréoscopique, une technique très populaire à l’époque. XAVIER SCHALLER

Les images 3D ne datent pas d’hier. La réalité augmentée non plus, comme le démontre l’exposition Diableries, aventures stéréoscopiques en enfer, à voir à la Bibliothèque cantonale et universitaire, jusqu’au 24 août.

«La stéréoscopie, c’est un moyen techniquement assez simple de faire de la 3D», note Philippe Dallais, anthropologue et commissaire de l’exposition. Une image pour l’œil gauche, une autre pour l’œil droit, un système de lentilles pour les voir en volume (voir ci-dessous).

Au XIXe siècle, les photographies…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Bûcheron, un métier des plus dangereux

En ce début d’année, deux drames rappellent que le bûcheronnage reste une activité risquée, quelles que soient les précautions prises. Les chiffres de la Suva sont éloquents: 1700 accidents chaque année dans les exploitations forestières et près de la moitié des apprentis victimes d’accidents.