Pixels et caetera

sam, 03. aoû. 2019

GRATUIT. Interviewé au 19:30 de mardi sur l’engouement des Suisses à rester au pays pour leurs vacances, Dominique Fumeaux, responsable de la filière Tourisme à la HES-SO Valais (la Haute Ecole spécialisée), a rappelé que l’attractivité du «produit» touristique tenait aussi compte du fait qu’une partie de l’offre est «gratuite, comme les paysages»… Ça, il fallait y penser (et le dire)! Effectivement, la vue sur les paysages est «encore gratuite», sauf depuis les terrasses de restaurant (consommation obligatoire). Rendez-vous compte: quand, à la sortie du centre commercial La Tour, son caddie bien rempli pour le week-end, le Gruérien jette un coup d’œil à ce panorama familier en cherchant les clés de sa voiture, il doit se rappeler que la vue sur le château ne lui procurera pas de points…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Bûcheron, un métier des plus dangereux

En ce début d’année, deux drames rappellent que le bûcheronnage reste une activité risquée, quelles que soient les précautions prises. Les chiffres de la Suva sont éloquents: 1700 accidents chaque année dans les exploitations forestières et près de la moitié des apprentis victimes d’accidents.