Pixels et caetera

sam, 24. aoû. 2019

À POIL. Alejandro Carreño est un jeune présentateur à Globovision, une chaîne de télévision d’informations internationale vénézuélienne. Son compte Instagram le présente avantageusement dans l’exercice de son métier, mais aussi – c’est une règle maintenant quand on a la trentaine – torse nu chez lui, dans son lit, le samedi matin à son réveil. 467 photos, 30 400 abonnés, 332 abonnements, bien mieux en comparaison que le profil Instagram du futur ex-présentateur du 19:30 de la RTS, oui, Darius Rochebin, 1902 photos, 21100 abonnés, 1301 abonnements. De toutes les différences qu’il est possible d’énumérer entre Alejandro Carreño et Darius Rochebin, il y en a une, subtile, qui n’apparaît pas du premier coup d’œil. Et cette différence, c’est qu’Alejandro Carreño, s’il veut bien se montrer…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un physicien gruérien à l’Université d’Oxford

Le Tourain Ludovic Scyboz est entré à la prestigieuse Université d’Oxford. Le physicien de 26 ans y effectuera au moins deux ans de post-doctorat et travaillera avec les meilleurs du domaine. Retour sur un parcours pas comme les autres.

ISAAC GENOUD

Si Ludovic Scyboz a toujours su rester discret, ses exploits sont, eux, restés gravés dans les annales du Collège du Sud, à Bulle. La Gruyère y avait d’ailleurs consacré un article, il y ...