Déficit en vue pour la Fête des vignerons

| sam, 14. sep. 2019

La Fête des vignerons devrait boucler ses comptes dans le rouge. «Nous avons perdu 1,6 million de francs en moyenne par représentation diurne», indique samedi François Margot dans une interview accordée ce samedi à 24 heures. 

«Quand on sait que la billetterie représente historiquement 80% des recettes de la Confrérie, c'est forcément un gros coup dur», ajoute l'abbé-président.

Revenant sur l'absence de chiffres encore «définitifs», François Margot explique que «nous sommes encore en phase de démontage de l'arène et que des factures sont encore ouvertes». Cette opération complexe prend du temps, souligne-t-il. Et d'ajouter: «Nous devrions y voir plus clair à la fin de l'année.»

Côté dépenses, l'abbé-président confirme un surplus de 5 à 10% par rapport au budget initialement prévu de 100 millions de francs, soit un dépassement de 5 à 10 millions. «Mais je répète que ces chiffres doivent être affinés.»

François Margot ne veut pas imputer le surcoût de la Fête à la partie artistique ou opérationnelle, qui représentent chacune la moitié du budget. «C'est plutôt l'accumulation d'une somme de choses, surtout dans la dernière ligne droite», explique-t-il.

Au niveau des recettes, la Confrérie des Vignerons va chercher des soutiens partout où elle le peut, que ce soit auprès de partenaires, de mécènes ou de particuliers. Quant aux dépenses, elle négocie actuellement avec certains partenaires de services, pour voir s'ils peuvent «resserrer leur facturation».

François Margot juge par ailleurs prématuré de dire si la Confrérie pourra éponger le manque à gagner. «Cela dépendra de nos efforts sur les recettes et les dépenses.» L'abbé-président estime que la Confrérie des Vignerons «n'est pas en péril à ce stade», mais concède que les chiffres établis «nous valent quelques inquiétudes». ATS/GRU

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Jean-François Rime évincé du Parlement

L'UDC gruérien Jean-François Rime s'est fait dérober son siège au Conseil national par Gerhard Andrey qui fait une entrée historique pour les Verts. Autre fait marquant: la démocrate-chrétienn gruérienne Marie-France Roth Pasquier fait son entrée sous la coupole.