Psychodéjanté et décalé

jeu, 26. sep. 2019

L’Epée DIABOLIQUE
’a’Records

La France ne s’attendait pas à un tel album en 2019. Avec Diabolique, L’Epée vient de signer un disque psychodéjanté et complètement décalé. Derrière ce nom belliqueux se cache – à peine – Emmanuelle Seigner, actrice (épatante dans Frantic, de son époux Roman Polanski) et chanteuse, notamment avec Ultraorange, en 2007.

L’élégante Parisienne s’est acoquinée avec The Limiñanas, un duo de garage rock établi dans les Pyrénées-Orientales, qui vient justement de collaborer avec Anton Newcombe, leader charismatique de The Brian Jonestown Massacre. Bref, tout ce petit monde s’est trouvé autour d’une idée toute simple: «Et si on jouait la musique qu’on aime entendre?» Le résultat est aussi sulfureux que le film de Clouzot et renoue avec ces intonations sixties remises…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chelangat et Kimeli s'imposent à Bulle

Point de record pour la 44e Corrida bulloise, mais quelles courses élites! La photo-finish a couronné l'Ougandaise Sarah Chelangat, lauréate en 19'09. La favorite Helen Bekele a dû s'avouer vaincue sur la ligne d'arrivée des six kilomètres. Le Belge Isaac Kimeli s'impose chez les hommes en 22'55.