Ride, du chaos à la clarté

jeu, 05. sep. 2019

Ride
THIS IS NOT A SAFE PLACE

Musikvertrieb

Décidément, Ride poursuit sa trajectoire en dents de scie. Mi-août, le quartet d’Oxford vient de publier son deuxième album depuis sa reformation, après une pause de presque deux décennies. Mais calmos! Que les fans quadragénaires du mythique groupe des années 1990 modèrent leur enthousiasme: This is not a safe place marque surtout un tournant, un nouvel élan. Sans grande nostalgie.

Pionnier de la vague shoegaze avec les albums Nowhere et Going blank again, Ride ne conserve aujourd’hui de ce glorieux passé qu’une énergie débridée. Désormais, les machines ont souvent supplanté les guitares. Alors que le band maniait les nappes bruitistes et enchevêtrées, le voilà joyeux comme jamais, multipliant les mélodies joliettes, souvent avec un goût du…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chelangat et Kimeli s'imposent à Bulle

Point de record pour la 44e Corrida bulloise, mais quelles courses élites! La photo-finish a couronné l'Ougandaise Sarah Chelangat, lauréate en 19'09. La favorite Helen Bekele a dû s'avouer vaincue sur la ligne d'arrivée des six kilomètres. Le Belge Isaac Kimeli s'impose chez les hommes en 22'55.