«Prétendre qu’on va freiner le développement serait mentir»

mar, 01. oct. 2019

PAR SOPHIE ROULIN

Alexandre Malacorda connaissait Bulle et sa croissance fulgurante comme un cas d’école. Géographe de formation, spécialisé dans l’urbanisme et l’aménagement du territoire, il a fait ses armes à Genève et Meyrin avant de postuler à Bulle, en 2018. «J’avais envie de me frotter à la réalité urbanistique d’un autre canton.» Engagé comme chef du service de l’aménagement, il prend aujourd’hui la responsabilité du département urbanisme, un poste assumé ad interim par Jean Hohl depuis le départ d’Eric Pichonnaz, en août 2017.

Arrivant de l’agglomération genevoise, quel regard avez-vous posé sur Bulle?

Même si des quartiers ont été créés parfois de manière disparate il y a quelques décennies, Bulle est dans une échelle assez concentrée. Le but est désormais de rattacher ces…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Jean-François Rime évincé du Parlement

L'UDC gruérien Jean-François Rime s'est fait dérober son siège au Conseil national par Gerhard Andrey qui fait une entrée historique pour les Verts. Autre fait marquant: la démocrate-chrétienn gruérienne Marie-France Roth Pasquier fait son entrée sous la coupole.