«Je sais où je veux aller, je suis mon chemin et je dois y rester»

jeu, 21. nov. 2019

PAR QUENTIN DOUSSE

C’est dans un hôtel 5 étoiles, avec vue imprenable sur le lac de Neuchâtel, que Léo Seydoux reçoit La Gruyère au petit matin. Non, le jeune homme ne vit pas dans l’opulence des tout grands footballeurs. Il s’agit là seulement d’un privilège de joueur international, puisqu’il faisait partie mardi soir des 23 espoirs suisses victorieux face à la France (3-1), en qualification pour l’Euro 2021. S’il n’a pas disputé ce duel au sommet, l’arrière-droit vaulruzien n’en reste pas moins fier de son nouveau statut: celui de joueur titulaire en Super League, acquis en quatre mois sous ses nouvelles couleurs de Neuchâtel Xamax.

L’ancien junior du FC Remaufens ne semble pas seulement heureux. Il est serein. Sûr de ses qualités, de son choix de quitter Young Boys (double champion en…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Cinq générations, 90 ans, et toujours une belle joie de vivre

Entourée de sa nombreuse famille et accompagnée de ses deux arrière-arrière-petits-enfants, Vérène Repond a fêté ses 90 ans dimanche, aux Colombettes. Rencontre.

SOPHIE ROULIN

Quand son fils Jean-Bernard, un peu ému, n’arrive pas à défaire le nœud du cadeau qu’il lui offre, elle lui tend un couteau suisse, tout droit sorti de sa poche. C’est que Vérène Repond a le sens pratique. Et ce n’est pas la ...