Douze ans à combattre, convaincre et diriger

jeu, 14. nov. 2019

PAR DOMINIQUE MEYLAN/CHRISTOPHE DUTOIT

On avait pris l’habitude d’entendre une pointe d’accent gruérien dans la ronde des présidents de parti au soir des élections. Cela appartiendra bientôt au passé. Président du Parti socialiste suisse depuis 2008, Christian Levrat a annoncé son départ mardi dans quelques médias nationaux. Pour le Gruérien, c’est une page qui se tourne. Il ne se retire toutefois pas des affaires, puisqu’il vient d’être réélu au Conseil des Etats où il siégera avec une autre Gruérienne, la libérale-radicale Johanna Gapany. Son successeur sera nommé en avril 2020.

Deux jours après l’annonce de votre départ, dans quel état d’esprit êtes-vous?

Ce sont des sentiments qui se mélangent. Il y a d’un côté ma réélection au Conseil des Etats, après une campagne compliquée, et de…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Bûcheron, un métier des plus dangereux

En ce début d’année, deux drames rappellent que le bûcheronnage reste une activité risquée, quelles que soient les précautions prises. Les chiffres de la Suva sont éloquents: 1700 accidents chaque année dans les exploitations forestières et près de la moitié des apprentis victimes d’accidents.