Le juge demande davantage de sévérité

sam, 16. nov. 2019

Pas de procédure simplifiée pour le gestionnaire de fortune du fonds de prévoyance ACSMS, qui a dilapidé 70 millions de francs entre 2008 et 2013. Hier, le Tribunal pénal économique a demandé l’ouverture d’une procédure ordinaire, en ajoutant l’escroquerie par métier à l’acte d’accusation.

XAVIER SCHALLER

ESCROQUERIE. Le fonds de prévoyance de l’Association des communes de la Sarine pour les services médicosociaux (ACSMS) a été mis en liquidation en 2015. Hier, le dénouement pénal de l’affaire était attendu. Il est repoussé à bien plus tard. Le gestionnaire de fortune responsable de la débâcle a comparu devant le Tribunal pénal économique (TPE). Mais le président Alain Gautschi a refusé cette procédure simplifiée et a renvoyé le Ministère public à son enquête. «Vu les éléments…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Cinq générations, 90 ans, et toujours une belle joie de vivre

Entourée de sa nombreuse famille et accompagnée de ses deux arrière-arrière-petits-enfants, Vérène Repond a fêté ses 90 ans dimanche, aux Colombettes. Rencontre.

SOPHIE ROULIN

Quand son fils Jean-Bernard, un peu ému, n’arrive pas à défaire le nœud du cadeau qu’il lui offre, elle lui tend un couteau suisse, tout droit sorti de sa poche. C’est que Vérène Repond a le sens pratique. Et ce n’est pas la ...