Les jeunes socialistes demandent de corriger le projet de loi

sam, 07. déc. 2019

TRANSPARENCE. Le projet de loi, qui doit mettre en œuvre l’initiative pour la transparence du financement de la vie politique, ne satisfait pas entièrement la Jeunesse socialiste fribourgeoise (JSF). Le texte omet de faire la distinction entre les dons provenant des personnes physiques et des entreprises, et fixe pour les deux un montant minimal de 5000 francs, explique un communiqué. Or, l’article constitutionnel prévoit que les dons des personnes morales soient rendus publics dès le premier centime, estime la JSF qui faisait partie des auteurs de l’initiative. Elle demande au canton de corriger le tir.

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending