Tirage au sort nécessaire pour la chasse au chamois

mar, 14. Jan. 2020

FAUNE. Le canton de Fribourg a introduit en 2017 un tirage au sort pour les chasseurs désirant abattre des chamois. Objectif: remédier à la diminution du cheptel en limitant le prélèvement entre 15% et 20% des individus. Mais le député Benoît Glasson (plr, Sorens) a sorti sa calculette et interpellé le Gouvernement: «En 2019, le comptage effectué par les gardes-faune annonce 2191 chamois dans le canton. Deux cent cinquante-sept chasseurs se sont inscrits pour la chasse au chamois et seulement 188 ont été retenus.» Soit un prélèvement de 8,6%.

Le Conseil d’Etat rappelle que pour définir le plan de tir, «seuls les animaux comptabilisés dans les territoires de montagne ouverts à la chasse ainsi que dans les ré- serves de chasse en montagne sont pris en considération, à savoir 1227…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses