Monsieur le Syndic de Torny semble oublier ou ne pas savoir, que le but premier de la Fondation Leschot - qui existe depuis 1982 - est de subvenir au besoin de ses destinataires nommés. Même das la momture en date de février 1990, modifiée après la mort des deux fondateurs avec but d'utilité publique afin d'éviter à payer des împots de l'ordre de quelque frs. 6 mio, il n'est pas question que la Fondation Leschot construise son propre musée. Martine-Hélène Wicker-Spichiger Destinataire nommée
CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un physicien gruérien à l’Université d’Oxford

Le Tourain Ludovic Scyboz est entré à la prestigieuse Université d’Oxford. Le physicien de 26 ans y effectuera au moins deux ans de post-doctorat et travaillera avec les meilleurs du domaine. Retour sur un parcours pas comme les autres.

ISAAC GENOUD

Si Ludovic Scyboz a toujours su rester discret, ses exploits sont, eux, restés gravés dans les annales du Collège du Sud, à Bulle. La Gruyère y avait d’ailleurs consacré un article, il y ...