Alfred Currat

 

Editor mode: 
Basic mode
jeu, 23. nov. 2017

Grandvillard

Alfred Currat est décédé lundi au Home de l’Intyamon, dans sa 98e année. Un dernier hommage lui est rendu ce jeudi en l’église de Grandvillard.
Alfred, dit Freddy, est né au Canada dans le Saskatchewan le 8 août 1920. Ses parents, Alfred et Marie Currat, avaient émigré dans ce pays, au début du siècle passé, pour y tenir une ferme et cultiver des céréales. Alfred eut trois frères qui décédèrent dans leur jeune âge.
En 1929, ses parents décidèrent de rentrer au pays. Alfred, âgé de 9 ans, ne parlant que l’anglais, s’adapta rapidement au patois et au français. Très vite, avec des amis, il découvrit le goût de l’aventure en partant en montagne et en gravissant des sommets. Ensemble, ils fondèrent le Ski-club de Grandvillard.
Habile de ses mains, Freddy travailla comme ébéniste jusqu’à sa retraite. En octobre 1951, il épousa Agnès Blanc, d’Estavannens. Ils eurent le bonheur d’avoir six enfants, puis quatre petits-enfants et deux arrière-petits-enfants.
Freddy fit partie de plusieurs sociétés dans lesquelles il avait beaucoup de plaisir à partager des moments entre amis. Il chanta au Chœur-Mixte de Grandvillard, porta le drapeau de la société et reçut la médaille Bene Merenti pour toutes ces années de fidélité. Durant plus de soixante ans, il se consacra activement à sa passion, le tir à 300 mètres.
Dans sa vie de famille, il sut transmettre ses valeurs et le goût du travail bien fait à ses enfants. Il aimait la nature, la cueillette des champignons et la montagne. Son chat, qu’il appréciait, lui tenait compagnie durant ses mots croisés. Il avait une soif d’apprendre et tout l’intéressait.
En 2001, son épouse décéda, mais il put compter sur le réconfort de sa famille et rester dans sa maison avec son fils jusqu’à ce printemps. Ces dernières années, il fit de nombreux séjours à l’hôpital et ses forces l’abandonnèrent de plus en plus.
A tous ceux qui pleurent le départ d’Alfred Currat, nous disons notre sympathie émue. GRU

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Dans le sud du canton, quatre sites éoliens retenus par l’Etat…

Le canton a inscrit sept parcs éoliens, pouvant accueillir jusqu’à 66 mâts, dans son Plan directeur, actuellement en consultation. Ceux-ci ont été sélectionnés selon des critères sociaux, environnementaux et économiques. Les sites du Cousimbert/La Berra et de Semsales notamment passent à la trappe.