André Liaudat

 

Editor mode: 
Basic mode
mar, 05. déc. 2017

Châtel-St-Denis

André Liaudat, dit Dédé, a vu le jour à Fruence, le 17 octobre 1927. Il était le quatrième d’une fratrie de neuf enfants. Il eut la douleur de perdre ses parents quand il était très jeune et il aida à l’exploitation familiale aux côtés de ses frères. En 1960, il entra à la commune de Châtel-Saint-Denis en qualité de chauffeur et y resta jusqu’à sa retraite, en 1992. Toujours en 1960, il unit sa destinée à Simone. Le couple eut le bonheur d’accueillir deux enfants, Marie-Françoise et Pierre-André, puis trois petits-enfants. A l’heure de la retraite, le plus grand plaisir de Dédé était de se rendre régulièrement à pied à Fruence jusqu’à l’exploitation de son beau-frère. Ces visites le remplissaient de joie. Ses forces l’abandonnant, il dut quitter sa maison en 2011 pour un appartement. Il aimait passer son temps sur le balcon à admirer les montagnes mais surtout, la chapelle du Scex. Les cartes faisaient également partie de ses passions. Dédé était également un sportif dans l’âme et il suivait à la télévision les courses de ski ainsi que les matches de tennis – il était un fervent admirateur de Roger Federer. Cette année, le jour de ses 90 ans, le syndic de Châtel s’était rendu chez lui pour lui adresser les vœux de la commune. Il eut grand plaisir à parler avec lui des futurs travaux de la commune et, avec une mémoire intacte, à lui indiquer où se situaient diverses sources de montagne. Il fêta également son anniversaire dans le lieu de son choix, entouré de toute sa famille. Ces dernières semaines, grâce au soutien infaillible de son épouse, il put rester chez lui et partager ses derniers moments avec ceux qu’il aimait. Il fut hospitalisé le 25  novembre et s’est endormi paisiblement le 1er décembre, entouré de sa famille. Un dernier hommage est rendu à André Liaudat ce mardi en l’église de Châtel-Saint-Denis. A tous ceux qui pleurent sa disparition, La Gruyère dit sa sympathie émue. GRU

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Dans le sud du canton, quatre sites éoliens retenus par l’Etat…

Le canton a inscrit sept parcs éoliens, pouvant accueillir jusqu’à 66 mâts, dans son Plan directeur, actuellement en consultation. Ceux-ci ont été sélectionnés selon des critères sociaux, environnementaux et économiques. Les sites du Cousimbert/La Berra et de Semsales notamment passent à la trappe.