Bruno Seghetto

 

Editor mode: 
Basic mode
ven, 22. fév. 2019

Broc

Bruno Seghetto est né le 10 février 1927 à San Pietro di Morubio dans la région de Vérone. Il vécut sa jeunesse dans la montée du fascisme mussolinien, l’empreinte du Duce allant jusqu’à s’imprimer dans son livret scolaire. Destiné préalablement à la vie religieuse, il ne fréquenta que deux ans le séminaire, l’établissement étant réquisitionné pour héberger les troupes allemandes. C’est vers l’ébénisterie qu’il orienta son destin, domaine dans lequel il put exercer son talent artistique et qui fit sa réputation de grand professionnel. Il épousa Agnese en 1950 et le jeune couple vint s’établir à Riva del Garda. Arrivé en Suisse en 1957, avec d’abord le permis de saisonnier, Bruno collabora auprès de diverses entreprises gruériennes, puis se mit à son compte. Son premier patron fit pression sur les autorités pour que Bruno ne fut plus seul et que sa famille puisse le rejoindre. Agnese et ses trois premiers enfants arrivèrent en février 1958 aux Sciernes d’Albeuve. Ne connaissant pas les conditions climatiques locales, ils vinrent en tenue d’été avec pour tout bagage trois valises! Le curé de la paroisse, l’abbé Maradan, s’empressa de les aider et la famille put ainsi passer son premier hiver en Suisse. Bruno se révéla être un bon musicien de fanfare, autant à Albeuve qu’à Broc, où la famille s’installa définitivement en 1963. Cette activité fut un facteur d’intégration pour lui et les siens. Une anecdote un peu cocasse illustrant sa cote musicale: comme jeune accordéoniste sous l’occupation en Italie, il anima des soirées organisées par les troupes allemandes, pour distiller un peu de douceur dans cette période douloureuse. En tant que soldat, il fut affecté à des troupes de logistique dans le sud de la péninsule. L’Italie fut pendant des années la destination pour des vacances auprès des proches restés au pays. Ce qui laissa des traces dans le parfait bilinguisme des membres de la famille Seghetto. Devenu patriarche d’une grande et belle famille, Bruno put fêter ses 90 ans, entouré de ses cinq enfants, trois garçons et deux filles, de ses dix petits-enfants et de ses trois arrière-petits-enfants. Il s’en est allé pour son dernier voyage le 20 février. A tous ceux qui pleurent son départ, nous disons notre sympathie émue. GRU

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending