Emile Monney

 

Editor mode: 
Basic mode
mar, 26. sep. 2017

Bulle

Emile Monney s’est éteint le 17 septembre, dans sa 79e année. Un dernier adieu lui a été rendu dans l’intimité de la famille. Emile, dit Titi, était le fils d’Anna et Léon Monney-Lambert. Il était le quatrième enfant d’une famille de cinq. Au décès de sa maman, son père assuma seul l’éducation des enfants. Il les éleva avec sévérité, mais droiture. Emile épousa Agnès en octobre 1964, à Bulle. De cette union naquit leur fille Anne, en 1965. Quelques années plus tard, Emile et Agnès accueillirent Carole au sein de leur foyer. Ils décidèrent de l’élever lorsqu’elle perdit son papa en 1975. Dans sa jeunesse, Emile Monney pratiqua, à Châtel-Saint-Denis, la gymnastique et la musique avec talent. En compagnie de ses amis du Club alpin, il faisait la haute route à Zermatt et s’adonnait à la varappe. Très tôt, il commença à travailler comme charpentier à Châtel-Saint-Denis. Pour raison de santé, à 21 ans déjà, il changea de métier et fit carrière comme chauffeur aux GFM (TPF). Sans jamais faillir à ses engagements, il exerça durant plus de quarante ans cette profession qui ne tolérait aucun retard. Avec son épouse, il partait souvent du côté de la Suisse alémanique et de l’Autriche. La montagne n’avait pas de secrets pour Emile. Il connaissait le nom des fleurs et des oiseaux rien qu’à la mélodie de leurs chants. L’automne, il aimait parcourir les forêts à la recherche de champignons. Avec ses jumelles, Emile observait le gibier avec patience. Ses héros étaient Frison Roche, Michel Vaucher, Sylvain Saudan et Erhard Loretan, avec lequel il aurait tant aimé atteindre les grands sommets de ce monde. Silhouette élégante, Emile Monney avait de la prestance comme son père Léon que l’on surnommait le Grand Suisse. De nature réservée, Emile donnait parfois l’impression d’être dur avec les autres, mais il l’était aussi avec lui-même. Depuis sa retraite anticipée, il y a dix-neuf ans pour raison de santé encore, Emile Monney se faisait plus discret. Il aimait passer son temps dans son appartement du lac de Lussy qu’il avait aménagé avec goût. A sa famille, à ses proches et à tous ceux que le décès d’Emile Monney laisse dans la peine, La Gruyère exprime sa sympathie. GRU

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses