Gérard Scherly

 

Editor mode: 
Basic mode
jeu, 14. déc. 2017

La Roche

Gérard est né le 20 août1939 dans le foyer d’Elisa et Joseph Scherly, à La Roche. Il était l’aîné d’une fratrie de quatre enfants et il accomplit sa scolarité dans son village natal. A l’âge de 14 ans, il passa ses vacances sous la Combert comme garçon de chalet. Trois ans plus tard, il commença son activité aux Entreprises électriques fribourgeoises. Il fut engagé en qualité d’apprenti monteur électricien à l’agence du Mouret. Puis il gravit les échelons qui l’amenèrent au poste de chef de chantier en 1990. Dans le cadre de ses activités, Gérard a toujours été disponible et serviable, à toute heure et même pendant ses congés. Il incarnait les EEF dans la région de La Roche où il était populaire à tel point que, en cas de nécessité, les clients ne faisaient pas appel aux EEF ni à M. Scherly, mais bien à Gérard! Il était marié depuis 1961 à Raymonde Giroud et père de cinq enfants, Danièle, Liliane, Monique, Anita et Patrick. Puis il fut l’heureux grand-papa de huit petits-enfants, avec lesquels il aimait partager les repas de famille et des escapades dans cette nature rochoise qu’il aimait tant. Gérard s’est beaucoup dévoué pour la collectivité, assumant plusieurs législatures au Conseil communal de La Roche. Passionné de ski, de football et de tir, il présida le ski-club du village à plusieurs reprises. Egalement membre fondateur et président du FC La Roche, dont il resta un fervent supporter aussi longtemps que sa santé le lui permit. D’aucuns vous diront que sa présence au bord des terrains au côté de son copain Armand Donzallaz ne passait pas inaperçue… Souvent sollicité pour crier les lotos et aider les gens du village à remplir leurs feuilles d’impôts, il répondait toujours présent. Sa santé faiblissant, il dut se résoudre à réduire, puis à cesser ses activités et à rester à la maison. La lecture des journaux, la radio et la télévision lui ont permis de continuer à s’intéresser à tout et à se tenir informé des actualités. Grâce au soutien admirable de son épouse, il put vivre, selon ses désirs, jusqu’à la fin chez lui, entouré des siens qu’il aimait plus que tout.
Gérard s’est éteint le 6 décembre. Un dernier hommage lui a été rendu le 9 décembre. A tous ceux qui pleu­rent sa disparition nous disons notre sympathie émue. GRU
 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses