Gabriel Charlier

 

Editor mode: 
Basic mode
ven, 22. sep. 2017

Broc

Gabriel Charlier s’est éteint mercredi à l’HFR Riaz. Un ultime hommage lui est rendu ce samedi en l’église de Broc.

Originaire de Bernex (GE), Gabriel est né le 4 février 1929 à Genève dans le foyer de Louis et Marguerite Charlier. Il grandit et passa sa jeunesse entre Genève et la France voisine, où résidait une partie de sa famille. Il connut les années difficiles de la guerre ainsi que l’Occupation allemande.

Après sa scolarité, Gabriel commença à travailler sur les chantiers, à la voirie et finalement comme employé aux Services industriels de Genève, à l’usine de la Coulouvrenière, où il y travaillera vingt-six ans jusqu’à sa retraite.

Entre-temps, Gabriel avait fait la connaissance de Cécile qui allait devenir son épouse. Deux enfants, Patrick et Dominique, naquirent de cette union. Un terrible accident professionnel lui laissera la main droite atrophiée. Malgré ce coup du sort, il continua à travailler en s’adaptant à ce handicap.

En 1988, le couple retourna habiter en Gruyère dans la maison familiale rénovée. Aimant travailler en plein air, Gabriel appréciait d’entretenir la propriété et était fier de son jardin. Il partageait avec son épouse le goût pour les lotos et les voyages. Il participait également aux entraînements des seniors de la gym hommes de Broc.

Ayant toujours un attachement à son canton d’origine, Gabriel appartenait à la compagnie de 1602 et ne manquait pas de participer aux commémorations de l’Escalade aussi longtemps que sa santé le lui permit.

Il eut également la grande joie de devenir grand-papa à deux reprises avec les naissances de Luca et Samuel.

En 2011 et après avoir fêté leurs cinquante ans de mariage, Gabriel vit partir son épouse en EMS. Après la mort de Cécile, sa santé commença à se fragiliser et il entra à son tour au foyer La Rose des Vents en mai dernier où il retrouva diverses connaissances du village et participait volontiers aux activités. A la suite de complications respiratoires, il fut transporté dernièrement à l’hôpital où, malgré les soins prodigués, il décéda. A tous ceux qui pleurent sa disparition, La Gruyère adresse ses sincères condoléances. GRU

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending