Gabrielle Angéloz

 

Editor mode: 
Basic mode
mar, 31. jui. 2018

née Castella, Pringy

Gabrielle Angéloz-Castella, dite Gaby, s’est éteinte à l’âge de 76 ans, entourée des bons soins de toute l’équipe du Foyer de Bouleyres. La cérémonie d’adieux a lieu ce mardi en l’église Saint-Théodule, à Gruyères.
Gabrielle est née le 15 septembre 1941 dans la maison familiale de Casimir et Marie Castella. Elle était la troisième d’une fratrie de dix. Dès qu’elle l’a pu, elle a aidé sa mère dans les tâches ménagères et s’est occupée de ses frères et sœurs, agissant pour eux comme une petite maman. Elève assidue et intéressée, elle aurait aimé continuer ses études. Au lieu de cela, elle a commencé à travailler chez Nestlé et aux ateliers de couture Courlet, à Gruyères. En 1962, elle a connu son mari, Jean-Pierre Angéloz qui, pour l’approcher, lui a offert son coin de parapluie. Avec lui, elle a eu cinq enfants et a considéré le fils de son époux comme le sien. En 1972, le couple a acquis une maison à Pringy que les enfants et les amis ont aidé à rénover. En 1976, à cause de la récession, Jean-Pierre s’est retrouvé au chômage. La fromagerie de Pringy cherchait une auxiliaire, et avant d’entrer pour postuler, Gabrielle avait fait les cent pas devant la porte durant une heure. Elle a été l’une des premières femmes du village à travailler avec cinq enfants à la maison. Les premiers temps, son mari lui demandait en patois ce que les enfants allaient manger à midi. Elle a également suivi des cours de langues et d’informatique et a réussi son permis de conduire à l’âge de cinquante ans. Durant toute sa vie, elle s’est montrée généreuse et a eu un mot de réconfort pour chaque personne qui venait la trouver. Elle recevait beaucoup de monde chez elle, que ce soit sa famille ou ses amis. Elle a également beaucoup voyagé: Yougoslavie, Italie, Londres, Guadeloupe, Floride et Grande Canarie. Elle accordait également une grande importance à la Saint-Nicolas, organisant chez elle le 50e anniversaire de la fête. Atteinte de la maladie d’Alzheimer dès 2005, elle a reçu l’aide des soins à domicile et de sa famille. Elle a ensuite été accueillie au Foyer Les Myosotis à Charmey et a vécu ses derniers jours au Foyer de Bouleyres à Bulle. A sa famille et à tous ceux que son départ laisse dans la peine, La Gruyère exprime sa sympathie. GRU

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...