Jean-Pierre Buchs

 

Editor mode: 
Basic mode
mar, 11. sep. 2018

Marsens

La famille et les amis de Jean-Pierre Buchs se réuniront demain après-midi en l’église de Vuippens pour lui rendre un ultime hommage. Il s’est endormi dimanche matin, dans sa 66e année, après une lutte courageuse contre la maladie.
Né le 29 mars 1953 à Marsens, Jean-Pierre a vu le jour dans le foyer d’Héribert et Alice Buchs. Quatrième de la fratrie, il a grandi entouré d’un frère et trois sœurs. Après sa scolarité, il suivit une formation d’horloger, chez Catena, à Bulle.
En 1973, Jean-Pierre Buchs a épousé Alice Fragnière. Le couple vécut quatre ans à Bulle, avant de construire un chalet à Marsens. De leur union sont nés une fille et deux garçons. Plus tard, huit petits-enfants sont venus agrandir le cercle familial. Très attaché à eux, Jean-Pierre s’en est occupé avec amour.
En 1993, avec un ami, Jean-Pierre Buchs lança sa propre entreprise d’horlogerie, où il travailla six ans. Il entra ensuite à la Coop, suivit une formation de gérant et prit sa retraite il y a quatre ans. Il ne demeura pas inactif pour autant: bricoleur, il se montrait toujours prêt à rendre service et effectua d’innombrables petits travaux autour de sa maison, pour sa famille ou ses voisins.
Jean-Pierre Buchs fut très actif pour son village. Il a fait partie des pompiers et de l’Amicale des sapeurs-pompiers, ainsi que de la commission scolaire. Il a aussi chanté au chœur mixte durant de nombreuses années. La montagne et la marche figuraient également au nombre de ses loisirs. Ayant une sœur au Canada, il a eu le plaisir d’aller la trouver à plusieurs reprises et de découvrir ce pays.
A la fin de l’année dernière, Jean-Pierre apprit qu’il était atteint dans sa santé. Il affronta cette épreuve avec force et, plein d’espoir, s’est battu jusqu’au bout. Quand il a fallu accepter l’inéluctable, il a souhaité retourner chez lui, dans son petit coin de paradis, où il s’est endormi entouré des siens.
Jean-Pierre Buchs laisse le souvenir d’une personne discrète, au caractère posé. Avec sa force tranquille, il n’avait pas besoin de beaucoup de paroles pour montrer à quel point il tenait aux siens.
Que tous ceux que son départ laisse dans l’affliction trouvent ici l’expression de notre sympathie. GRU

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...