Marcel Demierre

 

Editor mode: 
Basic mode
mer, 13. mar. 2019

Châtel-Saint-Denis

Marcel Demierre, né le 28 décembre 1928 à Gumefens, grandit à la ferme de l’Abranna à Pont-en-Ogoz et seconda ses parents aux côtés de son frère Charly et de sa sœur Thérèse pendant plus de trente ans.
En 1954, il épousa Marie-Louise Alléman. Le couple eut la joie d’avoir trois enfants, Jean-Claude, Martin et Charly. En 1963, il reprit le domaine de son beau-père Raymond, situé en Sur-Pin, à Avry-devant-Pont.
En 1971, à la suite d’ennuis de santé, il dut cesser son activité. Cette douloureuse épreuve marqua un tournant dans sa vie. Fort d’une expérience d’infirmier lors de son école de recrues à Savatan, il fut alors engagé à l’hôpital de Châtel-Saint-Denis et s’installa à Fruence où il rencontra sa future épouse, Hélène Colliard. Avec elle, il eut la joie d’avoir une fille, Bernadette. Le couple s’occupait de la sacristie de la chapelle de Fruence.
En 1982, il fut heureux de devenir grand-père. Mais, en 1994, Marcel dut à nouveau surmonter une douloureuse épreuve, celle du décès de son fils Charly.
Très investi dans la vie politique et religieuse de la région, il participa à de nombreuses associations. Il fut ainsi porte-drapeau du PDC durant trente ans, chanta dans des chœurs d’église et fit partie de la fanfare d’Avry-devant-Pont. Il passa notamment plus de trente ans à La Cécilienne de Châtel-St-Denis, recevant des mains de Mgr Farine la médaille Bene Merenti. Il chanta également au chœur d’hommes de Granges durant plusieurs années. Il accompagna durant trente-trois ans les malades lors de pèlerinages à Lourdes. Sa vie fut ainsi riche d’actions pour la collectivité, lui qui avait pour mots d’ordre «persévérance et courage».
En mars 2018 il eut le chagrin de perdre sa femme Hélène. Quelques mois plus tard, il entra au Châtelet à Attalens d’où il pouvait contempler les paysages qui lui étaient familiers. Au matin du 26 février, Marcel s’en est allé paisiblement, soulagé de ses souffrances.
A tous ceux qui sont dans la peine, La Gruyère dit sa sympathie émue. GRU

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Dépôt de bilan pour les remontées mécaniques

La Société Télécabine Charmey-Les Dents Vertes en Gruyère SA dépose son bilan. Le Conseil d'administration et la task force de l'ARG l'ont annoncé ce vendredi. Cette décision constitue le dénouement de difficultés financières rencontrées depuis longtemps. Développement dans notre édition de samedi.