Marie-Madeleine Desbiolles

 

Editor mode: 
Basic mode
jeu, 01. fév. 2018

Bulle

Marie-Madeleine Desbiolles s’est éteinte chez elle, à Bulle, le 26 janvier, entourée de l’amour de sa famille. Elle avait 90 ans. Un dernier hommage lui a été rendu en l’église Saint-Pierre-aux-Liens, mardi 30 janvier. Marie-Madeleine est née le 25 août 1927, d’un papa bullois, Raymond Bersier, et d’une maman française, Antoinette Mougin. De celle-ci, Marie-Madeleine hérita le goût de bien manger et le souci d’être aux petits soins pour les siens. De son père, elle reçut la précision du mécanicien, l’optimisme, l’amour de la vie et une mémoire prodigieuse. Marie-Madeleine connut l’existence simple, pieuse et laborieuse des jeunes filles de l’époque. Elle vécut avec sa sœur Hélène et son frère Henri. Après sa scolarité obligatoire et une année à la Gouglera pour apprendre l’allemand, elle fut engagée comme employée de bureau chez Jules Blanc, à Bulle. Elle épousa Paul Desbiolles, typographe à La Gruyère, le 19 août 1950. Ils s’étaient rencontrés trois ans plus tôt, lors du carnaval. Elle avait été élue reine du bal et il était aussitôt tombé sous le charme. Leur union dura cinquante-cinq ans, jusqu’au décès de Paul, en 2005. Ils eurent la joie d’accueillir Françoise et Noëlle, leurs deux filles, ainsi que six petits-enfants et quatre arrière-petits-enfants. Entre vie familiale et travail au sein de l’entreprise paternelle, Marie-Madeleine était très occupée. Mais elle mena sa vie avec entrain et enthousiasme. Pourtant, les soucis ne manquèrent pas: des problèmes de santé et professionnels, ainsi que des deuils jalonnèrent son chemin. Marie-Madeleine aimait le contact des gens, s’arrêter discuter dans la rue. Avec sa gaieté et sa nature chaleureuse, elle attirait la sympathie. Surtout, elle adorait les fêtes, en famille, avec les amis, les collègues. Ces deux dernières années, ses forces déclinèrent. Mais grâce aux aides de ses filles et de ses petits-enfants, des soins à domicile, de la pastorale de santé, elle put rester à son domicile jusqu’au dernier souffle. Son souhait. A sa famille et à tous ceux que le départ de Marie-Madeleine Desbiolles laisse dans la peine, nous adressons nos sincères condoléances. GRU

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Décès de l'ancien conseiller national Jean-Nicolas Philipona

Personnalité très connue dans le canton, conseiller national PLR de 1987 à 1999, Jean-Nicolas Philipona a été victime mercredi d'un infarctus alors qu'il s'occupait de son jardin, à Vuippens. Agriculteur, il a notamment présidé l'Interprofession du vacherin fribourgeois. Il avait 75 ans.