Michèle Cottet-Dumas

 

Editor mode: 
Basic mode
jeu, 26. oct. 2017

Attalens

Un vibrant hommage a été rendu le 16 octobre à Michèle Cottet-Dumas, personnalité emblématique du quartier de la Grande-Fin, à Attalens. Celle-ci est décédée le 12 octobre. Cadette des sept enfants de François et Célina Dumas, Michèle naquit le 10 novembre 1945 à Attalens, à la ferme des Verchières. A la fin de sa scolarité, Michèle travailla à l’épicerie Cottet, à Bossonnens. Elle y rencontra son futur mari Georges. De cette union naquit Frank, en 1965. A 21 ans, Michèle reprit la maison familiale et s’occupa de ses parents, tout en poursuivant son activité de vendeuse. A plus de 40 ans, elle changea d’emploi pour œuvrer au sein d’une assurance maladie à Lausanne. En préretraite dès 2002, elle décida de réaliser son rêve de toujours: se consacrer aux enfants. Elle devint maman de jour. Et ce 16 octobre, ils étaient nombreux, ces enfants devenus de jeunes adultes, à lui rendre un dernier hommage. Très atteinte dans sa santé dès 2005, Michèle ne se remit jamais vraiment. Elle fut très heureuse d’accueillir dans sa famille Jean-Daniel, uni officiellement à Frank en 2007 et dont elle disait qu’il était comme son second fils. Elle fit quelques voyages avec Dino, son compagnon de vie pendant trente ans, comme à Berlin encore l’an passé. Ces dernières années, elle avait aussi plaisir à aller l’été au Tessin, dans la maison de Dino. Jusqu’à ce que la maladie la rattrape. Son sourire, son franc-parler, son énergie, sa générosité va manquer à tous ses proches. A eux, à sa famille et à ceux que la disparition de Michèle laisse dans la peine, La Gruyère adresse sa vive sympathie. GRU

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses