Michèle Cottet-Dumas

 

Editor mode: 
Basic mode
jeu, 26. oct. 2017

Attalens

Un vibrant hommage a été rendu le 16 octobre à Michèle Cottet-Dumas, personnalité emblématique du quartier de la Grande-Fin, à Attalens. Celle-ci est décédée le 12 octobre. Cadette des sept enfants de François et Célina Dumas, Michèle naquit le 10 novembre 1945 à Attalens, à la ferme des Verchières. A la fin de sa scolarité, Michèle travailla à l’épicerie Cottet, à Bossonnens. Elle y rencontra son futur mari Georges. De cette union naquit Frank, en 1965. A 21 ans, Michèle reprit la maison familiale et s’occupa de ses parents, tout en poursuivant son activité de vendeuse. A plus de 40 ans, elle changea d’emploi pour œuvrer au sein d’une assurance maladie à Lausanne. En préretraite dès 2002, elle décida de réaliser son rêve de toujours: se consacrer aux enfants. Elle devint maman de jour. Et ce 16 octobre, ils étaient nombreux, ces enfants devenus de jeunes adultes, à lui rendre un dernier hommage. Très atteinte dans sa santé dès 2005, Michèle ne se remit jamais vraiment. Elle fut très heureuse d’accueillir dans sa famille Jean-Daniel, uni officiellement à Frank en 2007 et dont elle disait qu’il était comme son second fils. Elle fit quelques voyages avec Dino, son compagnon de vie pendant trente ans, comme à Berlin encore l’an passé. Ces dernières années, elle avait aussi plaisir à aller l’été au Tessin, dans la maison de Dino. Jusqu’à ce que la maladie la rattrape. Son sourire, son franc-parler, son énergie, sa générosité va manquer à tous ses proches. A eux, à sa famille et à ceux que la disparition de Michèle laisse dans la peine, La Gruyère adresse sa vive sympathie. GRU

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une pédopsychiatre menacée d’interdiction de pratiquer

Le Ministère public a requis, hier, l’interdiction du droit d’exercer la médecine à une pédopsychiatre fribourgeoise. Ses prétendus faux certificats médicaux auraient contribué au placement dans un foyer, à tort, d’un enfant de 3 ans et demi durant une période de six mois.

CHRISTOPHE DUTOIT

Le cas est rare, mais lourd de conséquences. Entre jeudi et vendredi, il aura fallu plus de dix heures d’audience devant la juge ...