Michel Murith

 

Editor mode: 
Basic mode
mer, 20. sep. 2017

Gruyères

Michel Murith s’est éteint le 19 septembre, à l’âge de 87 ans. Un dernier hommage lui sera rendu vendredi en l’église de Gruyères.

Michel a vu le jour le 29 septembre 1930 dans la famille de Paul et Irma Murith-Pasquier. Il vécut son enfance à Epagny et fit ses écoles à Gruyères. Il continua ses études au Collège St-Michael, à Zoug, où il apprit la langue de Gœthe. Il revint à Gruyères en 1948, rejoindre ses parents qui tenaient l’Hôtel de Ville. A leur décès, il en reprit les rênes en 1955, épaulé par ses sœurs.

En 1960, il unit sa destinée à Marie-Thérèse Richoz, qui le seconda dans ses activités de restaurateur. De leur union naquirent trois filles, Anne, Brigitte et Chantal, qui lui donnèrent sept petits-enfants et une arrière-petite-fille, pour sa plus grande joie.

En 1983, après vingt-huit ans passés à l’Hôtel de Ville, Michel reprit le restaurant des Remparts, à Gruyères toujours, durant quatre ans. Il remit ensuite cet établissement à sa fille Brigitte et à son beau-fils André Currat.

Il profita alors, avec son épouse, d’une retraite bien méritée dans leur villa en Espagne, où ils séjournaient chaque année. Il continua de s’y rendre après le décès de son épouse en 2007. Sa famille et ses petits-enfants se faisaient un plaisir de le rejoindre.

A Gruyères, il participait aux lotos et aux réunions de cartes avec ses amis de la commune. Il appréciait également les festivités de la bénichon à Montévraz, chez son beau-frère. Il aimait tout spécialement organiser les fêtes de Pâques et de Noël, entouré de toute sa famille. Michel soutenait aussi les sociétés locales, particulièrement le corps de musique L’Appel du Manoir.

Il fut très entouré par ses filles jusqu’à ses derniers instants. Atteint dans sa santé, il effectua un court séjour à l’hôpital, où il rendit son dernier soupir. Le même jour, sa sœur aînée Micheline s’en est allée.

Que tous ceux qui le pleurent trouvent ici l’expression de notre sympathie. GRU

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Dans le sud du canton, quatre sites éoliens retenus par l’Etat…

Le canton a inscrit sept parcs éoliens, pouvant accueillir jusqu’à 66 mâts, dans son Plan directeur, actuellement en consultation. Ceux-ci ont été sélectionnés selon des critères sociaux, environnementaux et économiques. Les sites du Cousimbert/La Berra et de Semsales notamment passent à la trappe.