Nadine Gremaud

 

Editor mode: 
Basic mode
mer, 20. sep. 2017

Née Mory, Vuadens

Nadine Gremaud s’est éteinte samedi, entourée de l’amour des siens. Elle était dans sa 77e année.

Nadine est née le 20 mai 1941 à Cressier-sur-Morat. Fille d’Alexandre et Henriette Mory Hayoz, elle était l’aînée de cinq enfants. A 16 ans, elle quitta Payerne pour aller travailler comme fille au pair «chez un colonel à Berne», comme elle se plaisait à le raconter. Un an plus tard, elle entra à la boulangerie Tercier, à Vuadens.

C’est en intégrant le chœur mixte du village qu’elle rencontra Albert. Ils se marièrent en 1963. De leur union naquirent trois filles: Catherine, Laurence et Nathalie. Plus tard, l’arrivée de dix petits-enfants et d’une arrière-petite-fille la combla de joie et de bonheur. A la ferme des Devants, elle seconda son mari dans l’exploitation familiale, sa vie durant et de manière exemplaire.

Nadine appréciait la compagnie et la vie en société. Elle avait grand plaisir à réunir sa famille lors de fêtes, comme à la bénichon. Vrai cordon-bleu, elle aimait cuisiner et confectionnait entre autres d’excellentes pâtisseries. Elle ressentait un immense bonheur à passer du temps en compagnie des siens, comme la semaine passée, au bord du lac à Vevey, avec ses filles. Elle aimait aussi voyager, notamment avec le chœur mixte de Vuadens, dont elle fut membre actif durant trente-cinq ans. Les lotos et les cartes faisaient aussi partie de ses loisirs favoris. Chaque lundi, elle tapait ainsi le carton avec les aînés.

Atteinte depuis plusieurs années dans sa santé et sa mobilité, Nadine ne se plaignait jamais. Bien au contraire, malgré son handicap toujours plus lourd à porter, elle était très attentionnée et s’inquiétait pour les autres. Elle put aussi compter sur le soutien total de son mari, qui s’occupa d’elle avec amour, lui permettant ainsi de rester chez elle. A tous ceux que son départ laisse dans la peine, La Gruyère exprime sa profonde sympathie. GRU

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Dans le sud du canton, quatre sites éoliens retenus par l’Etat…

Le canton a inscrit sept parcs éoliens, pouvant accueillir jusqu’à 66 mâts, dans son Plan directeur, actuellement en consultation. Ceux-ci ont été sélectionnés selon des critères sociaux, environnementaux et économiques. Les sites du Cousimbert/La Berra et de Semsales notamment passent à la trappe.