René Pellat

 

Editor mode: 
Basic mode
jeu, 11. Jan. 2018

Bulle

René Pellat s’est éteint le 6 janvier, dans sa 84e année, à la Villa Saint-François à Fribourg. Il a choisi de léguer son corps à la science. Né le 26 octobre 1934 à Genève, René fut le premier enfant de Ninette et Firmin Pellat, employés de maison. La crise de 1936 contraignit la famille à retourner en Valais, canton d’origine de Firmin. René Pellat suivit sa scolarité à Sierre, où deux sœurs et un frère vinrent compléter le cercle familial. En 1949, à l’âge de 15 ans, René Pellat repartit à Genève avec son papa pour trouver du travail. Il fut embauché dans une imprimerie du quartier des Grottes et toute la famille s’installa à Versoix en 1950. Début 1954, René Pellat fit son école de recrues, puis entra dans la gendarmerie genevoise la même année. A sa retraite, en 1985, il portait le grade d’adjudant. D’une première union en 1957, René Pellat a eu deux fils, Marc-Olivier et Thierry, qui lui ont donné deux petits-enfants, Yvan et Sarah. En 1982, il a refait sa vie avec Yvonne, née Toffel. Ensemble ils firent construire un chalet à Châtel-sur-Monsalvens, où ils vinrent habiter en 1985. La pêche, la cueillette des champignons et surtout la philatélie – il faisait partie de la société de Bulle – ont occupé ses loisirs. René Pellat avait un caractère bien trempé, tout en étant jovial et en pratiquant beaucoup l’humour. Il a servi dix ans comme chauffeur bénévole pour Passe-Partout Gruyère. Avec un groupe de bons copains, à Crésuz, il s’est également impliqué dans les rencontres de l’avent et la crèche de Noël. En 2005, le couple vendit son chalet pour s’installer à Bulle. Atteint dans sa santé depuis février 2015, René Pellat a connu dans le même temps la douleur de perdre son fils aîné. Deux ans plus tard, son cancer nécessita une nouvelle opération, avec des complications pulmonaires dont il ne se remit jamais. Après plusieurs hospitalisations et de longues souffrances, René Pellat nous a quittés. Il a pu compter jusqu’au bout sur le soutien de son épouse. A elle, à sa famille et à tous ceux que son départ laisse dans la peine, La Gruyère dit sa profonde sympathie. GRU

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un cycliste perd la vie à Vaulruz

Un accident a coûté la vie à un cycliste de 35 ans, à Vaulruz. Il a été heurté par une voiture, vendredi matin, vers 6 h 30, alors qu'il circulait sur la route principale de Semsales, en direction de Vaulruz. Heliporté au CHUV, il est décédé samedi soir.